4ième de couverture

« Un bouquet de fiançailles »

 ___

 Jeantou et Martin convoitent la même jeune fille, Miette Cadet. Comme le veut la tradition à Plantier, le soir du bal, devant tout le village rassemblé, les garçons qui souhaitent se fiancer offrent à leur promise, en guise d’engagement, un bouquet de génépi qu’ils sont allés cueillir quelques jours auparavant.

Si Martin est fortuné et sait danser, Jeantou est tout son opposé. Il doit en outre affronter son père qui lui a choisi la jolie et coquette Barberine. Bien que fortement contrarié, Jeantou ne se résoudra jamais à changer l’amour de son cœur. Il est prêt à tout, même à tenter le diable en grimpant au Fiermont, cette montagne où pousse un génépi exceptionnel et unique, pourvu de fleurs plus grandes et plus parfumées. Tout le monde le sait mais rares sont ceux qui s'y rendent, car le parcours est périlleux et la cueillette dangereuse. Pourtant Jeantou songe que c’est cette blonde-là qu’il lui faut cueillir, et aucune autre. Miette le mérite ! Ainsi il aura le plus beau bouquet à Plantier et elle ne pourra pas le refuser. Cette décision à la fois folle et insolente déclenchera une belle série d’imprévus et de péripéties qui secoueront le village tout entier.

Alysa Morgon nous offre une histoire où se mêlent usages et traditions, larmes et rires, musique et rigodons, montagnes et Méditerranée. A la beauté des expressions issues du terroir s’ajoute un travail singulier et très personnel sur la langue. Le roman d’une conteuse d’exception.