Marie des garrigues

(paru en mars 2012 aux Editions Lucien Souny)

 

 

Au coeur de la garrigue, ce mélange subtil et suave d'herbes sauvages, de fleurs et d'arbres, vit la famille Lion. Pour la petite Marie, gaie, rêveuse et exaltée, tout est prétexte à inventer des jeux : les veillées où l'on dégove les amandes, les coques qui sèchent dans le grenier ou encore le Château du Marquis qui garde son secret. Jusqu'où la conduira son imagination ? Ce souffle d'insouciance adoucit les réalités quoti-diennes au mas de la Grangette Bleue, car la vie est rude sur ce haut plateau de Vanoncelle. La misère et le labeur ont fini par user les plus belles patiences et les meilleures volontés. Et, contre l'avis de tous les siens, Victor, le patriarche, décide de changer la couleur de ses champs en remplaçant les amandes par de la lavande. Un imprévisible destin se jouera pour ces terres plantées jusque-là d'arbres centenaires.
Douze ans plus tard, Marie , devenue une belle jeune fille à marier, fait tourner les têtes des faucheurs de l'été, celle de Francis en particulier. On chantera, on rira dans les champs, mais on pleurera aussi, Marie restant fidèle au premier élan de son coeur. Un tout autre chemin va alors se dessiner pour elle. A faire s'écrouler toutes les certitudes. Est-ce que la force des caractères des uns et celle des sentiments des autres, viendront à bout des résistances les plus tenances et des rêves les plus fous ?

 

Alysa Morgon nous donne ici un grand roman de la terre provençale, tout en musique et en poésie. Elle nous entraîne, au fil de cette troublante et émouvante histoire, à la rencontre des hommes et de ce pays dont elle connaît le caractère secret. Elle nous en dit les passions, les silences et le sens des valeurs. Un regard empreint de sensibilité, d'amour et de compassion.

 


 

Mars 2012 - Chronique de François Billy (Dauphiné Libéré)

article que je partage bien volontiers avec mon amie Françoise Bourdon