A BIENTÔT !!

 

9304763-14870469

 

 

Coucou cher(e)s ami(e)s !

Les Pages d'AM  

seront fermées durant quelques jours...

Le temps d'une petite escapade en Bretagne !

Je vous reviens très vite,

(si j'arrive à avoir un vol de retour !)

avec, j'espère, quelques photos,

et une inspiration revitaminée et iodée !

Bon week-end et belle semaine à toutes et tous !

A bientôt...

Posté par Les Pages d AM à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Si on retournait à Banon !

12976733_1713140808934225_7892655887202502114_o-a

Oui, retour au salon du livre de Banon !
qui avait lieu en même temps que la fête du fromage
dans le village, avec un monde fou fou fou !

 

La Librairie Le Bleuet était une véritable ruche,
et tous les auteurs rassemblés sur la petite place,
étaient très sollicités par les nombeux lecteurs.

DSCF0466b

 

 

Quel plaisir de retrouver de fidèles lecteurs,
devenus depuis des amis,
mes chers Dominique et Dominique !
Toujours présents aux signatures, et au Salon du livre.
Des échanges amicaux et fructueux.
Merci Dominique et Dominique !
et à bientôt...

DSCF0463a

 

 

Toute la journée, sous le soleil mais dans la fraîcheur,
ce seront des échanges et partages chaleureux.
Toujours une écoute amicale
de la part des amoureux de la lecture

DSCF0465b

 

DSCF0467b

 

Peut-être un prochain rendez-vous au Bleuet...
Mais le souhait surtout, de revenir à Banon l'an prochain !
Merci à tous les visiteurs, leurs sourires,
leur soutien et leurs beaux compliments
qui nous vont droit au coeur !

Et merci à Christine et toute son équipe
pour cette belle journée printanière
sous le signe du Bleuet !

A bientôt...

Posté par Les Pages d AM à 21:42 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Vincent !

Vincent !
Martyr et innocent.
Là-haut, vers le Septentrion,
Tu n'as jamais trouvé le repos de ton âme,
L'élan de ta passion.
Pour chasser tes ciels gris,
Des ciels plombés, à marteler l'esprit,
Tu es parti ailleurs,
Pour rencontrer violence
A te battre le coeur.
Tu voulais des soleils, tu trouvas la Provence.
Arles et ses bleus d'outre-mer
Qui chantaient sur les murs
De ta petite chambre.
Des jaunes, des safrans,
A voguer dans les airs,
A peindre de bouquets aux arômes amers,
Paysans endormis et meules de blé mûr.
Ton pinceau s'épuisait sur des cyprès pointus,
A défier les nues ;
Faisait plisser le front d'oliviers centenaires,
A la toison d'argent,
Convulsés,
En âme de damné,
A se tordre par terre.
Tu as trouvé des nuits
A compter les étoiles,
A jeter sur la toile
Les couleurs du génie.
Puis, choisi de mourir,
Inconnu, oublié,
Posant sur ta palette en soleil de juillet
Quelques gouttes de sang,
Vincent !

Alysa Morgon(poème publié en juin 1990, aux Editions Jean Grassin,
dans les grandes anthologies "Les poètes et l'art"
à l'occasion du Centenaire de la mort de Vincent Van Gogh
).

 

 

 

 

Posté par Les Pages d AM à 19:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]